Bonjour à toutes et tous.

Retour à la maison. De nouveau disponible pour reprendre l'écriture de ce blog et l'alimenter avec de nouvelles aquarelles, en espérant que vous souhaiterez nous aider et nous soutenir pour que la souscription remplisse pleinement son rôle.

Les mois défilent, bientôt la dernière ligne droite...Ne nous oubliez pas ! Faites connaître ce blog et notre projet ! Soyez curieux ! 

Pour bien débuter Décembre, je laisse la parole à un grand historien Georges Duby, qui fit ses études à Mâcon, à deux pas de Cluny. Pendant 20 ans, il occupa la chaire d'histoire des sociétés médiévales au Collége de France. Pour sa thése en 1953, intitulée " la Société aux XIe et XIIe siécles dans la région mâconnaise ", il sut  utiliser la masse extraordinaire de documents de l'abbaye de Cluny pour définir la personnalité et expliquer « à fond » un espace particulier, le Mâconnais.

"(...)Aux temps féodaux, la fragmentation du pouvoir régalien fit se multiplier les monastères. Tout seigneur, dès qu'il en avait les moyens, en fondait un pour ses besoins spirituels et ceux de ses sujets. C'était le complément naturel du château, comme une autre forteresse, plus solidement, plus précieusement bâtie, car elle semble plus utile encore. (...) Des liens unissaient naturellement les monasteres situées sur la même route de pèlerinage. Ailleurs c'était une relation filiale entre une abbaye mère et les prieurés où ses moines avaient essaimé. Des congrégations se formèrent ainsi. En elles se concentrèrent les moyens de produire. Ces vastes organismes furent les animateurs de l'essor artistique du XIème siècle.(...)"

Art et Societé au Moyen-Âge - Georges Duby

En écho à ce que décrit Georges Duby, voici la première aquarelle du jour, au coeur du Mâconnais dans le Val Lamartinien : le chevet de "La chapelle des Moines " de Berzé la ville ( 71 ) - oratoire privé de St Hugues, grand Abbé de Cluny de 1049 à 1109 - A visiter absolument, pour les fresques du XIIe considérées comme le plus beau témoignage de l'art roman clunysien. Inspirations croisées de l'art byzantin et de l'art romain. Elles sont vraisemblablement l’oeuvre d’artistes rassemblés par saint Hugues lors de ses voyages au Mont-Cassin, abbaye fondée par Benoit de Nursie en 529 et berceau de l'ordre des Benedictins. Ces fresques permettent d'imaginer le décor, disparu, de la Major Ecclesia, église abbatiale de Cluny III. 

Berzé

 

 

 

 

`Lamontgie2

 

 

Détail extérieur Lamontgie (63) ( Influences mozarabes ?...)

Mars 2

Modillon - Mars sur Allier (58)